François Purseigle

Sociologie des mondes agricoles

Sociologie de l’environnement

Initiation à l’analyse des controverses environnementales

Depuis mon arrivée à l’ENSAT, j’ai lancé au sein de l’INP plusieurs enseignements en sociologie de l’environnement.

J’ai notamment développé avec ma collègue économiste Geneviève Nguyen, un enseignement sur l’analyse des controverses environnementales. Approcher les questions environnementales par les controverses constitue une entrée originale et méthodologiquement intéressante pour plusieurs raisons. D’une part, dans nos sociétés contemporaines, l’environnement existe et est débattu essentiellement au travers de controverses. D’autre part, les controverses mettent en Lumière le jeu des acteurs, leur identité, leur intérêt, leurs stratégies. En comprenant et dénouant les controverses, il est donc possible de resituer la complexité des enjeux environnementaux.

Autour d’une étude de cas, nous proposons aux étudiants des DAA QEGR et GE de :

- Reconstituer la (les) controverse(s) environnementale(s) qui touche(nt) la commune à partir d’une revue de presse : origine et évolution de la controverse ; déterminants de cette évolution ; à chaque phase de la controverses, les catégories d’acteurs et leu caractérisation (identités, stratégies, ressources mobilisées,…

- Construire une grille d’analyse des coûts-bénéfices du projet de développement au cœur de la (des) controvers(s) : pour chaque catégorie d’acteurs, identifier les différents types de coût-bénéfices (d’usage direct, indirect, optionnel, non-usage) et taux d’actualisation ; confronter les différentes grilles ACB,

-Réfléchir et concevoir une méthode d’accompagnement des acteurs dans la mise en œuvre du projet : leviers d’action ; démarche.

Pulvérisation pesticides

Projets tutorés et environnement

Mes enseignements dans le champ de la sociologie de l’environnement peuvent également avoir pour cadre   l’appui méthodologique d’un groupe d’étudiants de l’ENSAT. Pendant le deuxième semestre de la première année (S2) et le premier semestre de la deuxième  année (S3)  je suis notamment amené à accompagner des étudiants dans le cadre d’un projet dit “tutoré”.

L’objectif de cet exercice tutoré est “de mettre l’étudiant en situation de maître d’œuvre sur une problématique complexe, d’aborder à travers la méthodologie de gestion de projet les différentes composantes d’un projet et de développer des compétences nécessaires à l’organisation d’un projet.”

Ainsi en 2008-2009, j’ai notamment accompagné un groupe d’étudiants  (C. Dantec, C. Delpoux, P. Fromage, V. Fuzeau, A. Guezengar, J. Simon) dans la construction d’outils d’aide à la mise en place de projets de développement durable sur une commune  de la haute vallée de l’Aude, Roquetaillade. Destiné aux habitants, aux agriculteurs, aux propriétaires fonciers de la commune, le site suivant présente les principaux résultats de leurs travaux.

http://pagesperso-orange.fr/mouscaillo/site_valor/Index.htm

Cécile Dantec, Camille Delpoux, Paul Fromage, Virgile Fuzeau, Anne Guezengar, Jérôme Simon

Environnement et responsabilités sociales des entreprises

Avec d’autres collègues de l’INPT,  R. Ababou (IMFT), P. Behra (ENSIACET), G. Debenest (IMFT), S. Jean (ENSAT), P.-Y. Pontalier(ENSIACET), A. Stoukov (IMFT) et O. Thual (IMFT), je participe depuis 2007 au Bureau d’Études Industrielles (BEI) Énergies renouvelables et environnement (ERE).

Cet enseignement  est organisé sous la forme d’un projet commun aux op-
tions Sciences de l’Eau et Environnement (SEE) et Mécanique des Fluides Numerique (MFN) de l’ENSEEIHT, à l’Option Géenie de l’Environnement (GE) de l’INP et au Mastère Spécialisée Hydraulique de l’ENSEEIHT.
Il donne lieu à de nombreux projets que vous pouvez consulter sur le site :

http://hmf.enseeiht.fr/travaux/CD0809/bei/beiere/groupe3/

Ma contribution à cet enseignement tient plus spécifiquement à une initiation aux questions de responsabilités sociales des entreprises et à un accompagnement méthodologique. Par delà les réponses aux enjeux techniques posés par leur projet, les étudiants doivent  identifier les acteurs et organisations en présence et préciser les contextes sociaux, politiques, économiques et réglementaires qui entourent leur mission.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>